La Barachois si mi souviens

C’est vers toi Saint-Denis ma ville vitamine
Que je viens à genoux la tête à bout de bras
Chercher dans ton passé fouiller dans tes gravats
Les souvenirs de mon enfance citadine

Les canons du Barachois

Lorsque je suis arrivé à la Réunion, le premier endroit dans lequel on m’a emmené a été le Barachois. A l’époque, c’était le lieu de promenade préféré des Dionysiens. On y venait en famille le dimanche après-midi et les jeunes filles se paraient de leurs plus beaux habits dans l’espoir de rencontrer l’âme sœur (Zorey et fonctionnaire si possible).

On déambulait sur le Barachois en longeant la mer, de l’Ouest avec sa batterie de canons pointant vers le large jusqu’à l’Est et l’ancienne piscine. Pour ma part, je marquais toujours un temps d’arrêt et je consultais la rosace qui indiquait dans quelle direction il fallait regarder et à quelle distance se trouvaient les principales villes du monde. Je me souviens de ces instants mélancoliques ou ma famille et mes amis me manquaient et je réalisais alors que la Réunion était bien une île.

Le soir venu, on traversait la route pour se rendre dans l’un des deux bars de la place du casino. C’est sans doute l’endroit le plus incroyable et le plus cloaque que j’ai jamais vu. On y trouvait pêle-mêle une légion d’alcooliques qui verre après verre ingurgitaient leur rhum et des personnes qui attendaient pour une Dodo et une barquette de bouchons.

Il fallait jouer des coudes et surtout avoir très faim pour se faire servir par le gros Boug chinois qui invariablement portait le même Tee-Shirt blanc/gris sur lequel il s’essuyait les mains et sa sueur.

RallyeUn peu plus loin se trouvait Le Rallye, surement le bar le plus connu de la Réunion. Il me plait à dire que sa terrasse était l’endroit le plus contemplatif de Saint-Denis. A toute heure du jour et de la nuit, on s’y occupait mollement à boire une bière et à regarder les autres.

Tout cela c’était à l’époque où je suis arrivé à la Réunion, en octobre 1986, il y a 30 ans. Les choses ont bien changé depuis. Le Rallye et les bars douteux du Barachois ont disparu tout comme la rotonde qui indiquait les lieux et les distances.

quizz1

Pour mieux découvrir ou redécouvrir votre Barachois, je vous conseille de visiter 7 lames lamère et d’écouter cette jolie mélodie.

Publicités